iPad vs. Presse Papier : quel gagnant ?

Marting Vidberg, auteur du célèbre blog l’Actu en Patates, a eu la gentillesse de nous autoriser à reproduire son dessin comparant l’iPad à la presse papier. Il revient avec beaucoup d’humour sur les avantages et les différents usages de chaque support. Le gagnant ? 1 voix pour l’iPad, 2 pour la presse papier, 3 égalité.

Le verdict est rendu :). Quel est le votre ?

8 Responses to “iPad vs. Presse Papier : quel gagnant ?”

  • Super, j’adore. Bien aussi votre sélection d’appli de lecture pour iPad, vous m’avez devancé, va falloir que je trouve autre chose :-))))

  • Il y a quelques points pour lesquels je ne suis pas d’accord :

    - Convivialité : Vu le très bon angle de lisibilité de l’iPad, on peut très bien le lire à 2, ou même à 3.
    - Confort : Vu le rétro éclairage, on peut le lire au lit, sans gêner madame (ou monsieur) avec une lampe de chevet.

    Donc au FInal : 3 iPad, 1 presse papier; 2 égalités … :-)

    J’aurais aussi rajouté un autre aspect : la polyvalence (plus large que ” autres usages) …

    Sinon, ce dessin est sympa comme tout.

    PS: Comment ça, j’ai envie d’un iPad ????

    PPS : Ça se voit tant que ça ? :-D

  • Artifacto:

    Je pense que le dessins montre le point de vue. Chacun privilégiera un point ou un autre selon ses habitudes et usages.
    A ce que j’ai cru comprendre avec le Ipad, la lecture est impossible en plein soleil, contrairement au papier. Et puis avec un journal tu peux te proteger le visage lorsque tu es allongé à te dorer la pilule. En plein camping sauvage,du papier journal peut dépanner. Jajaja

  • moafred:

    N’aurais t’on pas oublié la batterie présente dans un Ipad et non dans un bouquin ? En voyage cela reste problématique (contrairement au lire numérique).

    Confort ? Le papier comme le livre numérique est bien meilleur, Pierre-Olivier vous parlez de ne pas déranger madame, mais je pense d’abord à mes yeux et à l’épuisement que me procures les écrans LCD.

    Vous l’avez compris, je ne suis pas trop pour l’Ipad pour l’utilisation en lecture, à quoi bon avoir de jolies interface et animations sur un support tendance pour lire des mots et en capter le sens ?

  • Combien d’arbres, d’énergie, de pétrole et d’eau (production et transport) pour produire une année de journaux papier, et un Ipad ? le journal papier est écologiquement insoutenable. Ça s,applique aussi aux livres.

  • pierre:

    @Moukmouk : Par pitié, ne vous laissez pas berner par les arguments marketing des défenseurs des lecteurs numérique.
    J’en fais parti, mais je ne m’aventure surtout pas sur le terrain du mieux écologiquement parlant :
    Le papier est ce qui se recycle le mieux et avant d’en arriver là, il passera sûrement de main en main.
    La production des composants d’un iPad est une vraie plaie, des métaux dangereux, d’une rareté qui nécessite des gisements importants pour des résultats très faibles, etc. La batterie à elle seule est un problème.
    Sans parler du recyclage ! (s’il y a…)
    Même à l’utilisation, l’iPad est polluant : tous ces serveurs qu’il faut maintenant en place (des ordinateurs tout aussi polluant à fabriquer et maintenir) pour accueillir ces connexions, délivrer ces téléchargements, etc.

    Je veux bien entendre tous les autres arguments pour justifier le plaisir d’une lecture sur une liseuse ou iPad, mais surtout pas celui du bienfait pour la planète…

  • @pierre: le seul fait d’encourager le recyclage, qui a lui seul est une source de pollution, et comme si vous fermiez les yeux sur la notion de gaspillage.

Leave a Reply