Arrivé sur le marché du livre numérique en nombre 2010, l’éditeur Bragelonne est un bel exemple de valorisation d’un catalogue déjà existant grâce à l’univers numérique. Fin janvier, l’entreprise annonçait avoir vendu 10 000 ebooks depuis novembre, un chiffre atteint suite au grand succès de plusieurs titres, notamment les ouvrages de science-fiction de Peter Hamilton et de fantasy de David Gemmel.

Aujourd’hui, Bragelonne annonce avoir vendu plus de 20 000 titres grâce à une diffusion sur toutes les plateformes numériques existantes, de l’iBookstore à Immatériel en passant par Feedbooks. Au total, ce sont 200 titres sont aujourd’hui disponibles en ePub, soit un quart du catalogue total de l’éditeur. Durant les prochaines semaines, Bragelonne compte continuer sa croissance et multiplier ses efforts autour du numérique.

Dans la journée, ce ne sont pas moins de 23 nouveaux titres qui vont débarquer sur les plateformes, dont les ouvrages de la saga de Raymond E. Feist (avec de nouvelles couvertures spécialement réalisées pour l’ebook !) et de Patricia Briggs. La liste complète des nouveautés est détaillée sur le site Fantasy.fr. Dans un registre plus technique, Bragelonne continue sa politique anti-DRM et annonce la mise en place d’un service SAV.

Dédié à tous nos lecteurs qui rencontrent d’éventuels problèmes avec nos fichiers, il permettra entre autres aux utilisateurs ayant acheté leurs e-books avec DRM (notamment via l’iBookstore d’Apple) d’obtenir une copie sans marquage. Ce service est joignable dès aujourd’hui : [email protected]

Une démarche louable d’autant plus lorsque l’on sait à quel point ce type de service peut être chronophage, et donc coûteux, pour l’éditeur. Cependant, la majorité des ebooks ayant été vendus sans DRM, l’ampleur des demandes devrait être limitée. Rendez-vous dans 6 mois pour voir si Bragelonne aura atteint la barre symbolique des… 50 000 exemplaires.