Si certains espéraient encore qu’Amazon allait finir par adopter le format EPUB, voici un nouvel indice qui prouve une fois de plus que ce ne sera pas le cas. Interrogé à plusieurs reprises au sujet du format standard de l’édition numérique, Jeff Bezos, le PDG d’Amazon, a indiqué vouloir conserver un format propriétaire pour que sa société avance à son propre rythme, sans se soucier des évolutions du standard (cf. interview sur USAToday). Ainsi, la firme de Seattle intègre dans son format les fonctionnalités qu’elle estime nécessaires. Si le Kindle permet uniquement d’afficher du texte et des images en noir et blanc, le Kindle Fire change la donne avec son écran 7 pouces tactile et couleur. Du coup, Amazon a travaillé à une révision de son format d’ebook.

La nouvelle a été annoncée sur les forums de la société et elle devrait faire date, notamment pour les éditeurs jeunesse, universitaire, mais aussi les éditeurs de bandes dessinées. Le Kindle Format 8 apporte une longue liste d’améliorations et de nouvelles balises HTML et CSS prochainement compatibles avec les readers d’Amazon (liste non exhaustive disponible à cette adresse). Parmi les principales nouveautés, on notera l’arrivée du support du CSS3, des mises en page fixe (pour l’édition jeunesse ou la BD particulièrement), la gestion des polices embarquées, des tableaux, du SVG, etc. Les éditeurs vont avoir quelque chose à se mettre sous la dent et pouvoir rapprocher leurs éditions Mobipocket de la qualité de leurs éditions EPUB.

Le Kindle Format 8 viendra remplacer le KF7, utilisé jusqu’à présent pour tous les titres vendus sur le Kindle Store. Plusieurs éditeurs travaillent déjà sur cette nouvelle version qui aura l’intérêt d’être aussi compatible avec les applications de lecture Kindle, sur iOS comme Android. Ainsi, il sera possible de lire une BD acquise sur Amazon aussi bien sur un Kindle Fire qu’un iPad. Afin d’accompagner les éditeurs dans cette transition, Amazon va publier très prochainement une nouvelle version du Kindle Publisher Tool et du guide Kindle Publisher Guidelines. L’outil de conversion KindleGen passera par la même occasion en version 2 tandis que l’application de prévisualisation, Kindle Previewer, va être améliorée pour permettre aux éditeurs de tester leurs fichiers directement depuis cet émulateur, sans avoir à acquérir une tablette Kindle.

En revanche, Amazon n’a pas précisé si le KF8 sera incompatible avec le JavaScript, et si oui, dans quelle mesure et avec quelle version. En effet, même si la nouvelle fonction “Kindle Text Popup” semble faire appel à du JavaScript, le nom du langage n’est mentionné nulle part dans les spécifications d’Amazon. Nul doute que l’entreprise va devoir rapidement livrer des précisions sur ce point, au risque de laisser de côté certains éditeurs ayant déjà acquis de l’expérience  avec ce langage en l’incluant dans des EPUB.