Le Kindle Fire et la Nook Tablet pèsent sur les ventes d’ereaders

Est-ce que pour la première fois depuis 4 ans, les ventes d’ereaders sont sur le point de fléchir? Le quotidien taïwanais Digitimes, très renseigné, pense que les commandes d’ereaders ont été drastiquement réduites par rapport au dernier trimestre.

De 9 millions d’unités commandées aux fabricants asiatiques, les commandes sont tombées à 2 millions d’appareils ce trimestre. L’effet des fêtes de fin d’année n’est plus là mais la pression d’une nouvelle gamme de produits, les tablettes LCD lowcost, se fait aussi sentir. L’année dernière, Barnes&Noble avait également revu à la baisse ses commandes de Nook  face à l’engouement pour le Nook Color.

Avec un produit d’appel particulièrement attractif (Nook Color à 169$, Kindle Fire à 199$) et des fonctions plus nombreuses, les tablettes multimédias sont de véritables concurrents aux ereaders, quoi qu’on en dise. Si iPad et Kindle cohabitent très bien, la faible différence de prix entre le Kindle Fire et la version E-Ink pousse les clients indécis à souvent opter pour le produit le plus polyvalent.

En dépit de ce ralentissement des commandes, la percée des ereaders en 2011 a été massive avec 23 millions d’appareils vendus. Un succès qui va se prolonger à moyen terme, car d’ici 2015, ce chiffre atteindra 60 millions d’unités. Mais est-ce que ce chiffre prend en compte la baisse constante des prix des tablettes multimédias et leur confort sans cesse amélioré? Pas si sûr.

Leave a Reply