Pendant que la presse spécialisée cherche à savoir si l’iPad troisième du nom est une évolution ou une révolution, Apple vend des iPad. Et en grand nombre ! Quelques minutes après avoir annoncé un vaste programme de rachat d’actions et de versement de dividendes (pas vu chez Apple depuis 1995 !), la firme de Cupertino a donné les premières informations sur les ventes de l’iPad.

Sortie officiellement vendredi dernier, plus de 3 millions d’unités ont trouvé acquéreur. D’ailleurs, Apple a du revoir à la hausse les délais de livraison du produit et réapprovisionne ses boutiques au compte-goutte. Après 15 millions d’iPad 2 vendus au quatrième trimestre 2011, Apple reste leader du marché des tablettes, sans véritable concurrence.

Du côté des développeurs, l’effort va à l’optimisation de leurs applications pour le nouvel écran de l’iPad. Une optimisation qui provoque une inflation du poids des programmes, tout particulièrement chez les éditeurs numériques dont les contenus comportent des images, des vidéos ou des animations à passer en haute définition. Les utilisateurs d’iPad 16Go vont vite se retrouver à l’étroit…