Mauvaise nouvelle pour Amazon qui va perdre un de ses principaux distributeurs aux États-Unis, la chaîne Target. Le site The Verge a révélé la nouvelle qui a été confirmée ensuite par la société. À partir du 13 mai, plus aucun Kindle ne sera commandé par Target et ses magasins devront épuiser leurs stocks. Target n’arrête pas pour autant de vendre des ereaders puisque la chaîne va continuer de vendre les modèles concurrents, notamment le Nook qui est cité explicitement dans le communiqué concernant cette décision.

Target continually evaluates its product assortment to deliver the best quality and prices for our guests. Target is phasing out Kindles and Amazon- and Kindle-branded products in the spring of 2012. We will continue to offer our guests a full assortment of ereaders and supporting accessories including the Nook.

Le gamme de liseuses et de tablettes de Barnes&Noble sera fort probablement la prochaine gamme phare du distributeur. Mais pourquoi Target décide d’abandonner les tablettes d’Amazon ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer cette décision. Tout d’abord, une renégociation des contrats de vente des Kindle au sein du réseau Target. Un distributeur de ce type est souvent friand des marges élevées, ce qui n’est pas le cas sur un produit comme les liseuses et en particulier celles d’Amazon où la marge concédée au distributeur est minime. Autre raison possible : la concurrence féroce que représente la boutique en ligne Amazon.com face à celle de Target. Le catalogue d’Amazon référence toujours plus de produits et les chaînes historiques comme Target craigne de perdre une partie de leur clientèle.

Malheureusement, nous n’en saurons pas plus sur la raison qui se cache derrière le très policé « conflit d’intérêts », mais il est fort probable que le Nook soit le grand gagnant de cette affaire.