Posts Tagged ‘android’

La FNAC s’inspire de Barnes&Noble, bar numérique et FnacBook 2 à venir

Alors que la FNAC propose depuis seulement une semaine une mise à jour logicielle de son premier reader, les rumeurs au sujet de la prochaine génération d’appareil se font de plus en plus insistantes. Dernière information en date, un entretien entre le magazine Actualitté et Marie-Pierre Sangouard, directrice du Livre à la Fnac au sujet de l’ebook. Plutôt que de chercher un modèle inédit, la FNAC regarde ce qui se fait ailleurs et notamment chez Barnes&Noble aux Etats-Unis. En effet, le libraire américain est un exemple de réussite, avec 20% des parts de marché sur les readers, numéro 2 derrière Amazon.

Nook area at Barnes&Noble

Ainsi, l’“agitateur de curiosité” va installer prochainement des bars numériques dans ses magasins, un lieu d’échange et de découverte de la lecture numérique. Cela n’est pas sans rappeler les Nook Area en photo ci-dessus. Pour s’y rendre, il faudra attendre le mois de septembre ou d’octobre, date de leur mise en place. Enfin, la FNAC présentera dans cette même période le FnacBook 2, la nouvelle tablette de lecture de l’enseigne. D’après Marie-Pierre Sangouard, l’évolution devrait être de taille, notamment avec un possible abandon de l’écran en papier électronique, même si aujourd’hui rien ne semble décidé. « Nous pensons évidemment à ce type d’innovation, que représente le NookColor, mais il m’est impossible de vous dire, pour le moment, si nous proposerons un produit similaire, ni même si travaillerons sous Android, avec notre prochain FnacBook. » précise-t-elle au journal.

Pourtant, les récents mouvements d’Amazon et de Barnes&Noble en direction des écosystèmes Android laisse penser que la FNAC pourrait faire de même. En effet, l’entreprise gagnerait à disposer d’un appareil multimédia capable de s’approvisionner sur ses boutiques numériques aussi bien en ebook qu’en musique ou vidéo… puis des applications. Après tout, il ne serait pas surprenant que les produits culturels de demain soient des applications… A suivre.

Le FnacBook a enfin son application Android

Après une application iPad et iPhone, la FNAC lance une version pour les smartphones Android. Foncièrement identique à son prédécesseur, FnacBook pour Android offre l’accès au catalogue de 80 000 titres proposés par le distributeur. Cependant, il ne faut pas se leurrer, une bonne partie d’entre eux sont des PDF qui s’avèreront bien difficiles à lire sur un écran de smartphone.

On pourra acquérir un fichier, le lire et retrouver un accès à sa bibliothèque FNAC. Bien entendu, lorsqu’un livre est acheté depuis l’une des applications FnacBook, il reste accessible sur le reader de la marque et téléchargeable sur un autre reader compatible avec le format ePub (protégé ou pas par DRM Adobe CS4). En revanche, impossible de se servir du programme comme lecteur par défaut. Il faudra se diriger cette fois-ci vers Aldiko, plus ouvert sur ce point. Au-delà des ebooks, l’application permet aussi d’accéder à l’offre de bandes dessinées de la FNAC (qui se base sur le catalogue du distributeur AveComics) qui rend plutôt bien sur smartphone, grâce à un format de cinématique.

Au final, la FNAC livre ici une déclinaison classique de son application Fnacbook qui offre une porte d’accès à cette offre numérique française incontournable aux utilisateurs de terminaux Android. Pour télécharger FnacBook pour Android, rendez-vous sur l’Android Market.

Amazon courtise les développeurs iOS. Pour mieux lancer sa tablette Android ?

Décidément Amazon est sur tous les fronts ces derniers temps. Dernière manoeuvre en date ? Les appels du pied auprès de plusieurs développeurs iOS pour inciter ces derniers à porter leur application iPhone/iPad sur la plateforme Kindle.

Si les limites intrinsèques du Kindle empêchent de concevoir des applications extrêmement élaborées, la stratégie d’Amazon tend une nouvelle fois à confirmer les rumeurs concernant la sortie imminente d’une tablette Kindle sous Android. Entre le lancement de l’Amazon AppStore pour Android, la naissance d’Amazon Cloud Drive, et le succès du NookColor, tout laisse à penser qu’Amazon est sur le point de proposer à son tour une tablette multimédia low-cost pour concurrencer les appareils de Barnes&Noble et Apple.

La réponse d’ici quelques semaines ? ;-)

La sélection du jour #94

  • Tim O’Reilly on Piracy, Tinkering, and the Future of the Book – Forbes
  • Google Books : une fin en forme de nouveau commencement. – Affordance
  • Google Books Deal Not Dead, Only Resting, Authors’ Lawyer Says – Wired
  • Un livre électronique indonésien gratuit et financé par la publicité – The Jakarta Globe
  • Android se dote d’un outil de traduction speech-to-speech performant. – ARMDevices
  • Blio Reader maintenant préchargé sur tous les smartphones Android de T-Mobile US. – Engadget
  • Le point sur les deux nouvelles tablettes de Samsung. – Blogeee
  • Graphism Spécial “Livre” ! - Owni

Numilog sort sa première application Android

Les utilisateurs Android ont maintenant une nouvelle application pour lire des ebooks. Cette fois-ci, elle vient de Numilog, et correspond à une adaptation de l’application que nous connaissons déjà sur iPhone et iPad. Il s’agit donc d’un point d’accès à la librairie du distributeur d’Hachette, avec un lecteur ePub et PDF intégré. Les fonctionnalités indiquées sur la page de l’Android Market restent les classiques : recherche plein-texte, marque-page, annotations, surlignages, synchronisation automatique des ebooks entre les appareils authentifiés par un même compte Numilog. De plus, cette application référence les différents points de ventes Numilog (de Darty à la librairie Mollat en passant par Carrefour). Ces distributeurs pourront ainsi conseiller à leurs utilisateurs de se servir du programme. Parmi les nouveautés à venir pour la version 1.0, on trouvera le téléchargement d’extraits ainsi qu’un meilleur support de la lecture hors-ligne. A la réalisation, il s’agit visiblement de la société Diotasoft comme l’indique l’Android Market.

Utilisateurs Android, n’hésitez pas à nous donner votre avis. Pour télécharger Numilog pour Android, rendez-vous sur le Market.

Android, numéro 1 sur les smartphones aux Etats-Unis

Doucement, mais sûrement, Android se fait une place sur le marché des smartphones. Après avoir détrôné l’iPhone en novembre dernier, la dernière étude de ComScore indique que le système de Google (vieux d’à peine 25 mois) aurait dépassé le leader, Blackberry, ce mois-ci (source : The Next Web). Ainsi, 31,2% des smartphones utilisés aux Etats-Unis fonctionnent avec le système Android, contre 30,4% pour Blackberry. La nouvelle n’est pas étonnante étant donnée la puissance de ce système, soutenu par plusieurs dizaines de constructeurs.

Cependant, Android n’a toujours pas les faveurs des éditeurs de contenus, qui boude un peu cette plateforme au profit de l’iOS d’Apple. Plusieurs éléments sont en cause : la facilité de prise en main de la plateforme de développement d’Apple mais aussi la puissance de son système de paiement (avec plus de 200 millions de cartes bancaires enregistrées).

Enfin, Android est encore à la traîne sur le marché des tablettes avec un système qui est optimisé pour ce support, seulement depuis ce dernière version. Reste plus qu’à ce que les développeurs et les éditeurs suivent. La taille de ce marché en devenir va continuer d’en attirer. D’ailleurs, il paraîtrait que le croissance des terminaux Android serait 30 fois plus importante que le nombre de naissances par jour (toujours sur The Next Web). Une chose est sûre, l’Android a de beaux jours devant lui. ;-)

The Daily : une version Android pour le printemps

Alors que Rupert Murdoch ne semblait pas presser d’amener sa dernière création sur Android, le besoin d’une rentabilité rapide est de plus en plus pressant pour The Daily. En effet, le Wall Street Journal aura obtenu quelques renseignements sur une adaptation, prévue pour le printemps. L’annonce est surprenante tant News Corp. s’était investi dans son partenariat avec Apple, notamment en étant le premier titre à bénéficier des formules d’abonnement In-App. De plus, le nombre de tablettes Android capables d’être de rencontrer le succès au printemps sera très réduit. Que nous vaut cet empressement soudain? Il n’est pas improbable que la publication ne rencontre pas le succès attendu sur la tablette Apple et le nécessité d’élargir le lectorat potentiel soit nécessaire. Reste à voir si la qualité du titre sera identique sur les deux plateformes. Si Apple a bien aidé le développement de l’application The Daily, pas sûr que Google fasse de même pour sa plateforme, ce qui est d’autant plus difficile concernant la multiplicité de terminaux à prendre en compte. A suivre.

Pour lire notre décryptage du magazine The Daily, rendez-vous sur cet article.

Google propose des ebooks sur son Android Market

Google continue son offensive sur l’ebook. En fin de semaine dernière, le géant du web a lancé une nouvelle destinée à la prochaine version d’Android pour tablettes, Honeycomb (aussi connu sous la dénomination d’Android 3.0). Désormais, il est possible d’acquérir des ebooks directement depuis la version en ligne du Market. Il s’agit tout simplement d’une reprise de l’offre Google eBookstore sorti en fin d’année dernière. Cet ajout aura l’avantage de faire découvrir aux utilisateurs d’Android l’offre de livres numériques de Google, notamment aux futurs utilisateurs de la première tablette 3.0, la Motorola Xoom. Puis comme toujours, le format ePub sera à l’honneur. Mais malheureusement rien est encore accessible depuis la France et l’Europe ! En effet, le Google eBookstore n’est pas encore disponible dans nos contrées. Espérons que la situation changera avec l’arrivée de la librairie de Google dans les prochains mois.

Archos : 22% de parts de marché sur les tablettes en France

La fabricant français se défend bien sur son marche historique. En effet, d’après une étude GfK (rapportée par ArchosLounge), Archos est le deuxième fabricant de tablettes en France avec une part de marché sur ce segment qui s’élève à 22%. Son concurrent, Samsung, arrive bien derrière avec 4% du parc, suivi par Toshiba avec un petit 3%. Bien entendu, le marché est dominé par Apple et son iPad qui représente 67% des tablettes vendues en France. Au mois de novembre et de décembre, les tablettes Archos se sont bien défendus avec 21% à 25% des parts de marché, soit environ 30 000 tablettes vendues en 2 mois. Cependant, Charbax d’ARMDevices pointe du doigt les difficultés de mise en production rencontrées par Archos, en raison de la demande mais aussi à cause d’un manque de liquidités. Selon lui, si Archos avait pu éviter ses problèmes, les ventes auraient été bien plus importantes, mais peut-être pas devant Apple, contrairement à ce qu’il affirme.

Archos propose une gamme très diversifiée de tablettes. De l’Internet Tablet 32 à l’Internet Tablet 101 en passant par la gamme Home Tablet, la gamme tarifaire est large et la format de produits très divers. De plus, ces produits sont équipés du système Android, très polyvalent et sur lequel un bon nombre d’applications de lecture sont déjà proposées (Aldiko, Kindle, FBReader etc). Si vous cherchez une tablette pour lire, Archos est sûrement une bonne alternative aux autres iPad et Galaxy Tab.

Et vous, est-ce que vous avez opté pour Archos?

Ibis Reader : un moteur de lecture HTML5 passe à la licence

Ibis Reader est un moteur de lecture qui a pour particularité d’avoir été entièrement développé en HTML5 et Javascript. Le grand avantage de ce choix technique est qu’un seul et même moteur est capable de fonctionner, à l’identique, sur l’ensemble des smartphones et tablettes du marché, du moment qu’elles sont équipées d’un navigateur WebKit. Ainsi, Ibis Reader fait le lien entre un iPad et une Galaxy Tab, en conservant sa bibliothèque dans le nuage.

Jusqu’à présent, il fallait obligatoirement passer par Ibis Reader pour utiliser la solution mais depuis quelques jours, les créateurs du projet proposent des licences de leur technologie. Fort de premiers retours positifs avec leurs partenaires, Ibis Reader va être utilisé sous d’autres marques en 2011. Pour cela, l’application va être internationalisée et adopter un système de sécurisation des données. Des correctifs vont aussi venir améliorer le coeur du produit, en vue d’un déploiement à plus grande échelle.

Cliquez sur l'image pour agrandir

L’équipe d’Ibis Reader précise que sa solution est entièrement modifiable suivant les souhaits de ses clients, et intégrable à leur système de distribution de contenu. Ibis Reader se présente donc comme une alternative sérieuse au développement d’un application de lecture liée à une plateforme, ce qui est aujourd’hui abondamment pratiqué par un bon nombre d’acteurs. En plus, les prochaines fonctionnalités d’Ibis Reader sont alléchantes : support du format ePub 3.0, compatibilité avec des ebooks enrichis, système d’annotation, intégration de dictionnaires et de fonction de partages sur les réseaux sociaux. Et tout cela avec de “simples” technologies web. Ibis Reader est décidément à surveiller de près.

Pour plus d’informations sur le système de licences d’Ibis Reader, rendez-vous sur le blog de Liza Daily (Threepress), la conceptrice de la plateforme.

Sony Reader : l’application Android disponible aux Etats-Unis

Après plusieurs mois d’attente, l’application Android pour accéder à la librairie numérique de Sony est enfin disponible. Même si la version iOS est toujours attendue, la déclinaison Android donne un aperçu des fonctionnalités à venir. A vrai dire, rien de nouveau à l’horizon, Sony propose un programme sensiblement identique à celui de ses concurrents, Amazon, Barnes&Noble ou encore Apple.

On y trouve un accès direct à la librairie pour acheter des ebooks et récupérer les titres auparavant acquis. La bonne nouvelle est que le format ePub ainsi que le PDF sont supportés. Les outils de prises de notes déjà proposés sur les readers de la marque sont aussi du rendez-vous. Au niveau de la réalisation, pas de défauts majeurs, si ce n’est qu’il faut posséder un smartphone Android au moins équipé de la version 2.2, comme le souligne Engadget. Pour les versions précédentes, l’application ne pourra pas être installée. De plus, il n’y pas la possibilité de lire dans l’application des ePub téléchargés depuis d’autres sources, notamment des ebooks libres de droits. Dommage, car il faudra utiliser une autre application, comme Aldiko.

Enfin, on se demande toujours l’utilité d’une telle application compte tenu que deux readers sur trois de la gamme de Sony ne disposent pas de connexion sans-fil. Seul le Daily Edition (un produit haut de gamme et peu répandu) peut synchroniser son contenu avec l’application Android. Quant aux utilisateurs européens, n’ayant pas accès au Sony eBook Store, l’application est dénuée de tout intérêt. A quand des readers Sony communicants en Europe, et l’écosystème qui va avec?

Aldiko 2.0 disponible en téléchargement

Si nous avons eu Stanza à une époque sur iPhone (maintenant remplacé par Bluefire notamment), les utilisateurs de smartphone Android ont Aldiko. Cette application phare passe en version 2.0 qui lui apporte une nouvelle interface, beaucoup plus soignée et compatible avec les derniers téléphones avec écran haute résolution. Mais c’est sur ces trois axes que l’application se démarque de la concurrence avec de nouvelles fonctionnalités inédites.

Tout d’abord, le moteur de lecture. Il est basé sur le RMSDK 9.2 d’Adobe, permettant une comptabilité optimale avec les derniers fichiers des éditeurs, qu’ils soient protégés par DRM ou pas. Autre bonne nouvelle, l’ajout de la compatibilité avec le format PDF, ce qui sera particulièrement lorsqu’Aldiko est installé sur une tablette Android comme la Galaxy Tab. En adoptant le moteur de lecture d’Adobe, Aldiko n’a pas abandonné pour autant toutes les options de personnalisation du texte. Par exemple, les polices embarquées dans un fichier ePub pourront être affichées, contrairement à ce que fait iBooks sur iPad/iPhone. C’est un détail mais il a son importance.

Du côté de la gestion de bibliothèque, le développeur d’Aldiko a profondément revu son système d’organisation. Les options de tri sont nombreuses (par auteur, par titre, par genre, par classement, par date d’ouverture, par date d’acquisition) et l’on pourra même noter ses ebooks et les ranger dans une collection. Aldiko fait mieux que la concurrence, notamment l’application Kindle, encore limitée dans ses fonctionnalités. Au point qui va plaire aux utilisateurs réguliers d’ADE (Adobe Digital Editions), tout smartphone avec Aldiko installé verra apparaître son téléphone dans l’application du bureau ! Pas mal pour charger ses fichiers avec DRM, par un simple glisser-déposer.

Enfin, Aldiko propose sans doute un accès à l’offre de contenu la plus importante sur la plateforme Android. Grâce à son comptabilité avec le dernier système de DRM d’Adobe (sur ePub ou PDF), Aldiko est compatible avec tous les catalogues existants, que cela soit Google eBooks ou Barnes&Noble aux Etats-Unis qu’ePagine ou Immatériel en France. De plus, l’application supporte la norme 1.0 du protocole OPDS qui permet l’achat en un clic sur la librairie Feedbooks. Tout se fait directement depuis l’application, sans avoir à se rendre dans le navigateur ou à ouvrir une web-view. Un achat intégré, natif et totalement sécurisé ! Bien entendu, Aldiko reste toujours compatible l’ensemble des sites d’ebooks gratuits (Gutenberg etc.) et pour récupérer n’importe quel ePub d’une bibliothèque générant un flux, grâce à Calibre2OPDS notamment.

Une chose est sûre, la version 2.0 d’Aldiko est un must-have pour tous les utilisateurs de smartphone Android. Puis grâce à l’accès direct à Feedbooks, vous ne manquerez pas de contenus. Pour téléchargez l’application (gratuitement), il vous suffira de prendre une image du tag ci-dessous.

Un grand merci à Hadrien de Feedbooks pour ses explications.

Quand le Kindle s’introduit dans le NookColor


Le NookColor se libère un peu plus de l’étreinte de Barnes&Noble. Après une première série des hacks, une équipe de bidouilleur a réussi à installer sur la tablette de B&N l’application de son principal concurrent, Kindle for Android. Magnifique pied de nez aux équipes de Barnes&Noble fait par les fans du NookColor, il est donc possible d’acheter des livres sur le Kindle Store et de lire, avec toute l’ergonomie de l’application Android. C’est un exemple de plus de la polyvalence du NookColor une fois qu’on lui installe l’Android Market et que l’appareil soit passé en mode root.

Si vous possédez un NookColor, l’ensemble de la procédure pour installer Kindle for Android est présenté sur le site BlogKindle. Attention cependant, cette manipulation se fait à vos risques et périls. Avis aux amateurs. ;-)

L’évolution des tablettes selon Motorola

Le Consumer Electronic Show 2011 de Las Vegas approche et le constructeur américain Motorola semble bien décidé à focaliser l’attention du public autour de sa nouvelle tablette dont la sortie devrait être annoncée lors de l’évènement. En atteste cette opération de communication parfaitement manoeuvrée avec cette vidéo de teasing retraçant l’évolution des tablettes de 3200 avant J-C à nos jours…

Il s’agirait a priori de la tablette fonctionnant sous Honeycomb, présentée par le fondateur d’Android, Andy Rubin, lors de la conférence D: Dive into Mobile. Plus d’informations autour de cette tablette dans les prochaines semaines… ;)

Kindle for Android passe la seconde : presse et achat in-app


Alors qu’Amazon annonçait l’arrivée prochaine de la version Windows Phone 7 de son application mobile, l’entreprise en profitait pour mettre à jour son pendant compatible avec les smartphones Android. Numérotée 2.0 elle apporte une belle liste de mise à jour qui plairont aux amateurs de ce lecteur.

Tout d’abord, il est désormais possible d’accéder aux titres de presse directement depuis l’application. Longtemps réservés à une seule lecture sur Kindle, les abonnements de presse sont maintenant compatibles les mobiles. Autre ajout, les achats de contenus directement depuis l’application. Alors qu’il fallait quitter l’application pour aller acheter un ebook depuis le navigateur, la version 2 s’affranchit et offre un achat in-app. Les fonctionnalités sociales comme les Popular Highlights ont aussi été ajoutées dans cette mouture spéciale Android. Enfin, Amazon a également corrigé un certain nombre de bugs et amélioré l’interface du programme.

Une mise à jour majeure qui plaira aux possesseurs de téléphone Android et amateurs de la solution Kindle. Pour découvrir l’application, rendez-vous sur le site d’Amazon ou l’Android Marketplace.