Posts Tagged ‘ibooks’

InDesign CS 5.5 : du mieux pour l’export ePub vers iBooks

Comme nous vous l’annoncions dans un précédent billet, les éditeurs de solutions logicielles investissent massivement la publication sur supports mobiles. La dernière annonce en date vient d’Adobe qui a lancé il y a quelques jours une nouvelle mouture de la Creative Suite, numérotée 5.5 (plus d’informations sur le site officiel). Version intermédiaire en attendant la CS6 prévue pour l’année prochaine, elle intéressera particulièrement les éditeurs (notamment de presse) soucieux de proposer leur contenu sur tablette ou smartphone.

De plus, l’ebook n’est pas en reste avec une révision d’InDesign qui offre un meilleur export en ePub. En effet, il est désormais compatible avec les spécifications de l’ePub 3.0 qui sera validé d’ici la fin de l’année. Ainsi, la prise en charge de la vidéo est améliorée et l’ergonomie sur tablette est plus poussée. Comme le montre cette vidéo de tutorial, Adobe cherche à montrer qu’InDesign est l’outil idéal pour réaliser des ePub destinés à iBooks et l’iBookstore d’Apple.

Et vous quel logiciel utilisez-vous pour concevoir vos ePub?

Exclu : XO Editions sort du rang, Guillaume Musso sur l’iBookstore

Comment ne pas céder aux charmes de l’iBookstore? Visiblement, XO Editions n’a pas trouvé d’échappatoire et propose depuis cette après-midi le dernier roman de Guillaume Musso, L’appel de l’ange, sur la librairie d’Apple (pour 13,99€ contre 20,90€ pour l’édition papier, 35% de réduction). A noter que cette sortie se fait simultanément à celle de la version papier disponible depuis aujourd’hui en librairie. Les choses ont donc été planifiées.

Cependant, au-delà de l’arrivée d’un des auteurs français le plus vendu en France et à l’international, XO Editions vient briser la politique numérique du groupe Editis qui s’oppose toujours à la commercialisation des titres de ses maisons sur l’iBookstore. Quête d’indépendance ou signe d’un futur mouvement de rapprochement de l’ensemble du groupe avec Apple? Si pour l’instant nous n’avons pas de réponse sur ce point, on peut se demander ce que recherche l’éditeur de Guillaume Musso en effectuant un tel mouvement.

Assurément, la maison de Bernard Fixot vient trouver une meilleure visibilité que celle fournie par une librairie numérique comme la FNAC (qui distribue aussi L’appel de l’ange en numérique). En effet, l’iPad a connu un vif succès dans le monde, et notamment en France. C’est le produit phare du moment. Il est “tendance” pour un auteur à gros tirage de pouvoir se targuer de disposer d’une version iPad de son dernier roman. Dans un secteur du livre numérique encore embryonnaire, la version numérique reste un produit d’appel qui permet de développer une campagne de communication s’adressant à un large panel de lecteurs et en phase avec les enjeux du moment.

En plus de cet argument marketing, l’iBookstore reste la première libraire numérique française. Grâce à son lien direct avec l’iPad (sûrement le dispositif de lecture le plus vendu en France, avec les smartphones, iOS ou Android), Apple a créé un débouché qui gagne en dynamisme de mois en mois. Ainsi, un bestseller peut se vendre à quelques milliers d’exemplaires sur cette boutique. Un score très modeste comparé aux 11 millions d’exemplaires vendus par l’auteur, mais cela est loin d’être anodin dans l’univers du livre numérique tel qu’il existe aujourd’hui en France.

L’argument marketing et financier ont-ils suffi pour que l’éditeur sorte du rang et rompe avec le mot d’ordre d’Editis concernant l’iBookstore? Le choix des éditions XO révèle à quel point cette politique est difficile à tenir pour les éditeurs du groupe, poussés à s’intéresser au numérique mais avec des marges de manoeuvres limitées. Reste à voir si cela va initier un mouvement d’émancipation au sein du groupe. Qui sera la prochaine maison à oser? Univers Poche? Le Cherche Midi ou encore Robert Laffont? Affaire à suivre.

En attendant, L’appel de l’ange trône déjà au sommet du classement des ventes de l’iBookstore…

Walrus Books : un nouveau venu dans l’édition numérique indépendante

Silencieux dans ces premiers mois d’existence, l’édition numérique française a accueilli un nouveau venu, Walrus Books. Editeur spécialisé dans l’édition enrichie pour iPad, j’ai pu rencontrer la jeune et dynamique équipe derrière le projet lors du dernier Salon du Livre. Fort de leurs expériences respectives en matière de webdesign et de graphisme, ces “geeks” de l’édition numérique ont passé des dizaines d’heures à découvrir les fonctionnalités cachées d’iBooks et de son moteur de lecture. Et au final, cela donne des projets très prometteurs et qui devraient faire date lors de leur lancement.

Aujourd’hui, Walrus Books commercialise deux titres, un roman de Guillermo Alverde, Je suis Rage (5,99€ pour la version enrichie, 2,49€ pour l’homothétique) et L’origami (0,99€), un très court manuel sur les bases de l’art éponyme. Au menu, toujours une couverture animée, marque de fabrique du studio Walrus.

Walrus couverture vidéo – video cover from Walrus Books on Vimeo.

Au coeur du texte on trouve des vidéos qui viennent agrémenter la lecture. Du coup, Walrus ne fait pas dans le poids plume avec ses textes, ayant privilégié la qualité des vidéos plutôt que le fichier “taille fine”. Pour L’origami, comptez une centaine de megaoctets pour une vingtaine de pages. Si vous comptiez télécharger le fichier en 3G, passez votre chemin et attendez de retrouver une connexion WiFi pour éviter le hors-forfait.

Dans tous les cas, nous sommes impatient de voir la suite des projets de la team Walrus qui ne manqueront pas d’être originaux, que cela soit pour leur propre catalogue ou le fruit d’une collaboration avec des éditeurs désireux de se lancer dans l’édition enrichie.

En attendant de voir arriver ses futurs projets, Walrus Books vous propose de découvrir ses premiers titres en gagnant 5 lots de 2 ebooks (Je suis Rage et L’origami). Pour remporter un de ces packs, il suffit de laisser un commentaire à la suite de l’article (avec une adresse email valide pour recevoir les fichiers). C’est à vous de jouer ! ;-)

Apple fait de la pub pour iBooks

A l’occasion du lancement d’une campagne publicitaire d’envergure pour promouvoir l’iPhone 4, Apple vient de réaliser un spot entièrement consacré à l’expérience iBooks sur iPhone. Même si la lecture sur un écran 3,5″ pouces reste moins évidente que sur reader ou iPad, l’écran Retina Display de l’iPhone 4 offre un confort de lecture étonnant et iBooks demeure un modèle d’ergonomie et de simplicité en matière d’application de lecture.

iPad 2 : du mieux pour iBooks?

A part un changement de design, une caméra par-ci, une autre par-là et un gain de puissance, l’iPad 2 ne révolutionne pas le genre de la tablette. La révolution a eu lieu il y a un an, lors de la présentation de la première génération et depuis, la concurrence a toujours du retard. Si vous ne pouvez pas vous empêcher de craquer pour cette nouvelle tablette, en quoi changera-t-elle votre quotidien ? Nul doute que les éditeurs de contenus seront ravis par les nouvelles réserves de puissance à leur disposition pour des contenus encore plus “enrichis”. En attendant cette vague d’optimisation, l’ensemble du produit devrait gagner en vélocité, comme le montre cette vidéo tournée par Engadget.

Une chose est sûre, l’effet de page d’iBooks va encore plus impressionner le néophyte. Les gros utilisateurs du programme s’en lassent vite… La gain en mémoire RAM permettra d’accélérer le temps de chargement d’ebooks de grosse taille, notamment ceux annotés en grande quantité (le ralentissement de la navigation lorsqu’un ouvrage est lourdement annoté est le principal point faible d’iBooks). Les ePub multimédias pourraient aussi en tirer bénéfice. A suivre. Petit rappel, l’iPad 2 sera disponible aux Etats-Unis le 11 mars. Nous en saurons plus sur les performances de l’appareil à ce moment là.

iBookstore : 100 millions d’ebooks téléchargés

Alors que la Keynote d’Apple bat son plein à San Francisco, nous revenons déjà sur les premiers chiffres annoncés concernant iBooks. Aujourd’hui, la librairie associée, l’iBookstore regroupe plus de 2500 éditeurs à travers le monde et au total, ce sont plus de 100 millions d’ebooks qui ont été effectués depuis avril 2010. En moins d’un an, Apple a connu un vif succès sur ce nouveau marché. Cependant, une question demeure : quelle est la part des livres gratuits dans ce chiffre? Malheureusement, nous aurons sûrement jamais la réponse…

En revanche, on comprend mieux l’intérêt de Random House pour l’iBookstore. Alors que ces premiers ebooks rejoignent les étals de la librairie d’Apple, nul doute que les 200 millions de comptes iTunes ont incité l’éditeur à venir chercher un nouveau lectorat pour ses ouvrages. D’après Steve Jobs, Apple disposerait de la plus grande base de données clients (avec carte bancaire) des ecommerçants américains (bien devant Amazon et ses 180 millions de clients). Ca valait bien de passer au modèle d’agence (cf. notre précédent article) ! ;-)

Crédits photo : Engadget

La sélection du jour #82

  • Le numérique et la rémunération des auteurs. – ZeBook
  • Qu’est ce qu’un livre électronique ? – Thierry Crouzet
  • Pourquoi la littérature ne parle-t-elle pas d’Internet ? – InternetActu
  • L’”iPadification” du Web – Venture Beat
  • Les kiosques numériques sont-ils la solution ou le problème de la presse en ligne ? – Owni
  • Les auteurs sont-ils responsables devant leurs lecteurs si un e-libraire ferme ? – GigaOM
  • Le New York Times publie un livre électronique sur Wikileaks – Le Figaro
  • Amazon augmente les royalties des éditeurs canadiens à 70% sur chaque vente. – Teleread
  • Tutorial : Comment créer un ebook pour iBooks? – iPad et Vidéo
  • L’Archos 70b eReader testé par un lecteur de Blogeee. – Blogeee
  • Un français teste le NookColor. – Nieudan
  • Le NookColor adopte Honeycomb (Android 3.0) avec un hack. – Engadget
  • Le prix de la Galaxy Tab n’en finit plus de baisser… – Blogee
  • Le Digital Book World en quelques chiffres. – SoBookOnline
  • Virginie Clayssen interviewée lors du Digital Book World. – Teleread

Retrouvez d’autres liens intéressants sur nos pages Twitter et Facebook :

Suivre eBouquin sur TwitterRetrouvez eBouquin sur Facebook

Comment ajouter facilement des livres sur iPad/iPhone ?

Vous venez d’obtenir un iPad/iPhone pour Noël et souhaitez l’utiliser pour lire des livres électroniques ? Mais vous ne savez pas comment faire pour transférer vos livres de votre ordinateur vers votre appareil ? Alors ce tutoriel est fait pour vous.

Voici deux façons très simples d’ajouter des livres au format ePub ou PDF (sans DRM) sur votre appareil.

1. Depuis iTunes

C’est la méthode classique, préconisée par Apple. (Mais aussi la plus longue…)

1. Connectez l’iPad/iPhone à votre ordinateur

2. Ouvrez iTunes

3. Sélectionnez dans la barre de menu l’onglet Livres

4. Glissez / déposez les livres téléchargés sur l’icône iTunes ou directement dans le dossier Livres. Vous pouvez également aller dans Fichier / Ajouter à la Bibliothèque puis sélectionnez les fichiers à ajouter.

5. Synchronisez votre iPad avec votre bibliothèque iTunes

6. Retrouvez tous vos livres dans l’application iBooks

ALTERNATIVE : Si vous ne souhaitez pas lire vos ebooks avec iBooks

4 bis. Une fois l’iPhone connecté, cliquez sur l’onglet Apps

5 bis. Sélectionnez l’application que vous souhaitez utiliser puis cliquez sur le bouton Ajouter

6 bis. Synchronisez puis retrouvez vos livres dans l’application concernée.

2. Directement depuis l’iPad/iPhone

Des solutions plus faciles et plus rapides qu’iTunes existent pour ajouter des livres sur iPad/iPhone.

  • Safari

Depuis la mise à jour d’iOS et de l’application iBooks, il est possible désormais de télécharger un ePub directement depuis le navigateur Safari. Il suffit donc de cliquer sur le lien direct du fichier pour lancer le téléchargement. Une fois celui-ci terminé, Safari vous demande dans quelle application souhaitez vous ouvrir le document. Le livre sera alors automatiquement ajouté dans la bibliothèque de l’application de votre choix (Ex : iBooks, Stanza, BlueFire).

Lors de la prochaine synchronisation avec votre ordinateur, les fichiers ajoutés dans iBooks seront automatiquement transférés vers iTunes. Si vous utilisez une autre application, vous pourrez accéder aux livres présents sur votre iPad depuis le menu “Apps” évoqué précedemment.

  • Mail

Vous trouvez plus commode de choisir, acheter et télécharger vos livres depuis un ordinateur ? Pas de soucis. Sauvegardez les fichiers ePub sur votre ordinateur, puis envoyez les simplement sur votre adresse mail. Réceptionnez le mail sur votre iPad, puis ouvrez les pièces jointes avec l’application de votre choix.

  • GoodReader

Vous êtes plutôt adepte des fichiers dans le nuage et possédez un compte Dropbox ou un serveur sur lequel sont stockés et sauvegardés vos fichiers ? Rien de plus simple pour les transférer sur iPad. Il suffit d’utiliser l’application GoodReader pour télécharger les documents sur votre appareil. GoodReader ne lisant pas les ePub, il vous faudra ensuite cliquer sur “Manage Files” puis “Open in” pour ouvrir votre livre dans iBooks, Stanza ou un autre lecteur.

12 jours iTunes : un livre de Marc Levy offert

5e jour de l’opération 12 jours de cadeaux ! Aujourd’hui Apple offre aux détenteurs d’iPhone, iPad et iPod Touch le roman de Marc Levy : Et si c’était vrai… Celui-ci est disponible en téléchargement gratuit depuis l’application iBooks.

L’offre est valable pendant 24h seulement. C’est le moment d’en profiter !

  • Synopsis

« Ce que je vais vous dire n’est pas facile à entendre, impossible à admettre, mais si vous voulez bien écouter mon histoire… »

Que penser d’une femme qui choisit le placard de votre salle de bains pour y passer ses journées ? qui s’étonne que vous puissiez la voir ? qui disparaît et reparaît à sa guise et qui prétend être plongée dans un profond coma à l’autre bout de la ville. Faut-il lui faire consulter un  psychiatre ? en consulter un soi-même ? ou, tout au contraire, se laisser emporter par cette extravagante aventure ?
Et si c’était vrai ?…
S’il était vrai qu’Arthur soit le seul homme qui puisse partager le secret de Lauren, contempler celle que personne ne voit, parler à celle que personne n’entend…

MAJ : Visiblement, cette offre a fait parler d’elle sur Twitter, se plaçant rapidement dans les Trending Topics. Cependant, comme le rapporte cet article, cela n’a pas été forcément en bien…

Publie.net innove avec une revue littéraire multimédia en ePub


Repousser les limites du format ePub, cela semble être la ligne directrice de Publie.net depuis quelques semaines. L’exemple le plus visible est sans aucun doute le nouveau numéro de la revue numérique littéraire D’ici là. Au total 53 auteurs ont contribué à la réalisation de cet ePub de 209 “pages” de textes, de photos et de son. C’est avec ce dernier média que Publie.net fait fort. En effet, l’ePub intègre tout au long de la lecture un bande son d’une bonne heure spécialement réalisée par Pierre Ménard. Originale, elle se marie parfaitement avec le reste du contenu. En image, voici ce que cela donne.

C’est avec ce type de contenus (et le plaisir, sensible à la lecture, qui a animé toute l’équipe lors de sa conception) que les readers à papier électronique paraissent bien tristes. Pour l’instant, seul l’iPad (et consorts dans quelques semaines) permettent ce type d’enrichissements, grâce à leur écran LCD (ou bimode comme pour l’écran PixelQi qui équipe l’Adam). Face à ça, Amazon et autres Sony ne peuvent pas faire grand chose. Pourtant, l’un d’entre eux, Barnes&Noble, semble se diriger vers du multimédia avec la tablette NookColor. Alors que les readers en papier électronique sont un prolongement de l’édition traditionnel, les tablettes permettent une forme d’édition alternative pour une lecture nouvelle.

La revue D’ici là est disponible sur la librairie Immatériel et sur l’iBookstore, au prix redoutable de 3,49€, toujours sans DRM. En plus, pour un achat sur Immatériel, vous aurez le choix des formats avec le pack décrit ci-dessous (et transférable en quelques clics sur iPad et consorts). Pas mal, non?

L’offre “numérique” pour la revue D’Ici Là comporte un PDF (60 Mo) principal avec l’ensemble des textes, photographies et documents, ainsi qu’une bande son au format mp3 (52 Mo) à télécharger séparément. Elle est complétée de deux fichiers epub : le premier (60 Mo) sans la version audio, et le second (150 Mo) avec les différents fichiers audio insérés dans les textes correspondants (mise en ligne imminente).

La sélection du jour #75

  • L’apport de Google à la culture ? 5 millions de livres numérisés, 500 milliards de mots indexés, 500 ans de littérature disponible en ligne - New York Times
  • Une interview de Xavier Garambois, PDG d’Amazon France - DailyMotion
  • Apple autorisé à lancer l’iBookStore canadien - The BookSeller
  • Des illustrations en noir et blanc de M. Scrooge pour votre Kindle – BookSprung
  • Fever, un lecteur de flux RSS intelligent – Anthony Nelzin
  • Tiers Livre nous donne plus de détails sur la mise à jour d’iBooks – Tiers Livre
  • Bienvenue dans les coulisses du Prix du Livre Numérique – L’Express

Retrouvez d’autres liens intéressants sur nos pages Twitter et Facebook :

Suivre eBouquin sur TwitterRetrouvez eBouquin sur Facebook

Une mise à jour majeure pour iBooks

On l’attendait depuis plusieurs semaines, c’est désormais chose faite. Apple vient de réaliser une mise à jour importante de son application iBooks. Estampillée 1.2, cette nouvelle version apporte plusieurs améliorations bienvenues telles que la gestion des collections (PDF, Livres + Collections Personnalisées) ou le support d’AirPrint pour l’impression de documents PDF.

Côté visuel, on observera qu’Apple a également revu la texture et la couleur du bois de la bibliothèque, désormais plus claire, plus légère, pour faire davantage ressortir les livres posés sur les étagères.

Les principales nouveautés d’iBooks 1.2

  • Profitez de livres illustrés, allant des livres d’images pour enfants à de magnifiques livres d’art, disponibles dans l’iBookstore.
  • Rangez vos livres et PDF dans des collections personnelles. Balayez l’écran vers la gauche ou la droite pour passer d’une collection à l’autre.
  • Servez-vous de la fonction AirPrint pour imprimer des documents PDF et des notes que vous avez prises dans iBooks.
  • iBooks permet désormais l’affichage de plus de mots par page grâce à la fonction de coupure de mot automatique, disponible uniquement sur les appareils équipés d’iOS 4.2 ou ultérieur.

FnacBook arrive sur iPad

La FNAC poursuit sa campagne de communication d’envergure autour de FnacBook. Après le déploiement en masse du reader dans tous ses magasins, la FNAC part désormais à la conquête de l’iPad avec le lancement de son application FnacBook.

Disponible gratuitement sur l’AppStore, l’application est une assez belle réussite. L’interface est propre et soignée et un réel travail a été fait au niveau de l’ergonomie. La navigation est plutôt fluide, intuitive et de nombreux filtres et options agrémentent l’accès à la librairie numérique ou à la bibliothèque.

Le Fnac Store dispose d’un catalogue plutôt fourni (80 000 titres) avec de nombreux livres au format ePub, parmi lesquels plusieurs titres récents. La recherche est agréable et particulièrement efficace. Contrairement à l’iBookStore où la navigation est souvent peu aisée, le Fnac Store regorge de catégories (Coups de coeur, nouveautés, meilleures ventes, prix littéraires, genres et sous genres) facilitant la recherche. On retrouve également d’autres services intéressants, comme MyFnac, offrant des conseils et des suggestions de lectures en fonction de vos goûts et de vos achats.

Le processus d’achat est quant à lui bien pensé. Alors qu’Amazon et Barnes & Noble redirigent vers leur site Internet, la FNAC, à défaut d’opter pour l’achat in-app, intègre dans son application la possibilité de renseigner et enregistrer une carte bancaire en la liant à un compte client. Les achats se font ainsi rapidement et facilement tout en permettant à la FNAC de contourner intelligemment la commission de 30% habituellement prélevée par Apple.

Concernant la bibliothèque, on retrouve là encore de bonnes idées. La FNAC a en effet pris le soin de combler les lacunes d’iBooks en permettant de personnaliser sa bibliothèque. Il est ainsi possible d’organiser le rangement de ses livres en créant plusieurs bibliothèques, et d’accéder rapidement à ses ouvrages grâce à des filtres par genre, collections, auteurs, date et d’autres options de configuration.

En revanche s’il y a un point sur lequel l’application FnacBook doit nettement s’améliorer par rapport à ses concurrents, c’est bel et bien le lecteur. Si graphiquement le rendu est assez joli, on regrette cependant le manque de fonctionnalités du player. Il est certes possible de consulter le sommaire, de changer la taille du texte, ou encore de naviguer rapidement dans le livre, mais les absences de marques pages, d’un dictionnaire, ou encore d’options pour choisir la police, régler la luminosité et annoter le texte se font sentir. On espère donc que le lecteur sera rapidement mise à jour de façon à corriger ces manquements.

Car dans l’ensemble, cette application nous a procuré une réelle satisfaction et incite habilement à l’achat. On en oublierait presque d’ailleurs les DRM, tant le processus de paiement et la navigation se font facilement. Reste désormais à régler la question des prix, principal frein subsistant à l’achat…et donc au développement du livre numérique en France…

Comment changer la couverture d’un ebook sur iTunes


Chaque semaine, retrouvez une des astuces extraite du manuel Tout savoir sur iBooks (éditions Librid, disponible sur Immatériel ou l’iBookstore). Cette semaine, nous débutons avec un tutorial qui vous permettra d’utiliser votre iPad comme imprimante numérique, comme support de documents.

?

La plupart du temps, les ebooks issus du domaine public ne possèdent pas de couverture. Cela vaut pour ceux trouvés sur Internet mais aussi pour les titres téléchargeables depuis l’iBookstore, issus du catalogue du Projet Gutenberg. Plus votre bibliothèque s’agrandira plus il sera difficile de s’y retrouver rapidement en conservant les couvertures minimalistes générées par iBooks.

Mais où trouver une belle couverture libre de droits? Sur Internet ! Cela peut être n’importe quelle image sous licence libre téléchargeable sur le réseau. Vous pouvez également en créer une suivant vos goûts et faire ressortir vos talents d’artistes sur votre collection d’ebooks. Pour cela, vous pouvez utiliser n’importe quel logiciel de création d’images. Il suffira de respecter les dimensions de 600×800 pixels pour que la couverture s’affiche parfaitement dans iBooks. N’oubliez pas également d’enregistrer le fichier en PNG ou JPEG de haute qualité.

Pour rajouter une couverture à un ebook, il suffit de suivre la procédure suivante, que vous possédiez un PC ou un Mac :

Etape 1 : Dans iTunes, rendez-vous dans la section «Livres».

?

Etape 2 : Sélectionnez le livre dont vous souhaitez changer la couverture. Si vous ne le retrouvez pas en un coup d’oeil, utilisez le champ de recherche en haut à droite dans la fenêtre d’iTunes.
?

Etape 3 : Effectuez un clic-droit sur l’ebook et sélectionnez «Obtenir des informations».
?

Etape 4 : Sélectionnez l’onglet «Illustrations».
?

Etape 5 : Glissez n’importe quelle image dans la partie blanche et cliquez sur le bouton «OK».
?

Le tour est joué, votre ebook a une nouvelle couverture !

Pour acheter le manuel complet, c’est par ici : Immatériel ou l’iBookstore. Et c’est moins cher qu’un café (1,99€) ! ;-)

Comment exporter directement un document vers iBooks


Chaque semaine, retrouvez une des astuces extraite du manuel Tout savoir sur iBooks (éditions Librid, disponible sur Immatériel ou l’iBookstore). Cette semaine, nous débutons avec un tutorial qui vous permettra d’utiliser votre iPad comme imprimante numérique, comme support de documents.

Cette tâche peut vous paraître ardue, cependant rassurez-vous, il n’en est rien. Dans le dossier Bibliothèque de votre ordinateur, créez un dossier que vous appellerez PDF Services (sauf s’il existe déjà bien sûr). Vous trouverez le dossier bibliothèque en suivant ce chemin : Utilisateurs/votre nom d’utilisateur/Bibliothèque.
Dans le dossier PDF Services que vous venez de créer, créez ensuite un alias d’iTunes.
?
pdfservices

Il faut ensuite retourner dans le logiciel que vous utilisez pour le fichier à exporter (le plus souvent un navigateur Web ou un traitement de texte). Cliquez sur Imprimer (généralement dans Fichier/Imprimer), mais attention, n’imprimez pas!

print?

Au contraire, cliquez sur le bouton PDF (en bas à gauche dans la boîte de dialogue), et choisissez iTunes.

printitunes?

Le document sera alors converti en PDF et ajouté à votre librairie iTunes (via l’alias que vous aviez créé). Grâce à cette manoeuvre, votre iPad, iPod Touch ou iPhone pourra recevoir les PDF directement dans iBooks lors de sa synchronisation.

pdfservices-final

Pour acheter le manuel complet, c’est par ici : Immatériel ou l’iBookstore. Et c’est moins cher qu’un café (1,99€) ! ;-)