Le Nook a le vent en poupe, le Kindle en difficulté ?


Pour la première fois depuis son lancement, le Kindle serait un peu en retrait face à la concurrence sur le marché américain. En effet, si l’on en croit les estimations de DigiTimes, les ventes du Nook de Barnes&Noble représenterait 53% des unités vendues au mois de mars, soit plus que le nombre de Kindle vendus. Les récentes mises à jour du Nook et sa commercialisation au sein des boutiques physiques de B&N pourrait bien être à l’origine de ce beau score.

Le Kindle est-il pour autant en péril? Pas vraiment. Amazon travaille activement sur une nouvelle gamme de produit qui s’annonce comme étant une réponse à la fois à Barnes&Noble et à Apple. La firme de Seattle va améliorer sa gamme de readers E-Ink et éventuellement aller s’essayer aux tablettes multimédias. Cependant, sur ce dernier point, Amazon n’a même besoin de lancer un appareil dédié. En effet, grâce à son écosystème complet et ses nombreuses applications, l’entreprise séduit déjà un bon nombre de lecteurs avec son application pour iPad ainsi que sur les mobiles. L’arrivée du Kindle dans la boutique Target et une réponse à la commercialisation du Nook chez Best Buy. Jeff Bezos n’a sûrement pas perdu de vue que les débouchés les plus importants pour ses services se situent au niveau des contenus pour mobiles et tablettes. Sur ce point, Amazon a une sérieuse avance sur la concurrence. Les derniers résultats financiers de l’entreprise le confirme : même si le Kindle reste le produit le plus vendu par le géant du e-commerce, le catalogue associé atteint désormais les 500 000 titres avec 100 bestsellers du New York Times sur 111. La taille critique du catalogue numérique d’Amazon lui permet de garder l’avantage sur la concurrence.

One Response to “Le Nook a le vent en poupe, le Kindle en difficulté ?”

Leave a Reply