C’était un mouvement stratégique prévisible. Il est désormais officialisé  ! Amazon vient d’annoncer le lancement à venir de Kindle Library Lending, un nouveau service en partenariat avec OverDrive (leader de la distribution d’ebooks pour les bibliothèques), qui permettra aux possesseurs de Kindle d’emprunter des livres numériques depuis plus de 11 000 bibliothèques publiques américaines.

En plus de disposer des conseils de bibliothécaires en chair et en os, les clients d’Amazon pourront retrouver, en cas d’achat du livre numérique en bibliothèque, les annotations et marques-pages laissés dans le bouquin emprunté. Le service, qui devrait être lancé officiellement plus tard dans l’année, sera bien entendu compatible avec le reader de la firme de Seattle et toutes les plateformes disposant d’une application Kindle (iOS, Android, Blackberry, Windows Phone 7).

Cette manoeuvre offre à Amazon une formidable opportunité de toucher un public beaucoup plus large en faisant pénétrer le Kindle et son écosystème dans un environnement de lecture où tous les visiteurs n’ont pas encore fait l’expérience de la lecture numérique. Prochaine étape pour Amazon : faire du Kindle un produit culturel mainstream ? Cela semble (très) bien parti…