Le nouveau Kindle (et ses différentes déclinaisons) va bénéficier d’une opération de communication dont l’ampleur ira croissant à l’approche des fêtes. D’ailleurs, le thème des achats de Noël est déjà au coeur de la première publicité pour cette nouvelle génération de produit. Le prix de vente de 79 $ est bien mis en avant et risque d’attirer l’oreille et faire chauffer les cartes bancaires.

Est-ce qu’Amazon arrivera à répondre à une forte demande? Plusieurs rumeurs, rapportées par AppleInsider, voudraient qu’Amazon ait passé commande de plus de 12 millions de Kindle (et Kindle Touch) pour une livraison d’ici la fin 2011. Il s’agit bien de la définition d’un bestseller, n’est-ce pas?