FNAC : le FnacBook et son offre de reprise à 1,5 million d’euros

Même retiré des rayons, l’ancien reader la FNAC, le FnacBook, continue de peser sur les comptes de l’entreprise. Les possesseurs du FnacBook ont sûrement entendu parler de l’offre de reprise organisée par la FNAC depuis le lancement du nouveau Kobo by FNAC (via Les Numériques). Tout possesseur de l’ancien reader développé par Mobiwire peut ramener leur produit en magasin et bénéficier d’une offre de reprise d’une valeur de 100 €, sous forme de bon d’achat sur leur carte d’adhérent. Ainsi, avec une telle offre, le Kobo by FNAC revient à 29,90 € (129,90 € — 100 €, les 30 euros de réduction Adhérents ne sont pas valables avec l’offre de reprise). Autant dire, que la FNAC ne lésine par sur les moyens pour conserver ses premiers clients.

Crédits : Les Numériques

Développé par la société Mobiwire, une filiale de SAGEM qui a récemment fait faillite, le FnacBook n’a jamais rencontré le succès escompté. Même si l’ambition de départ était de créer un Kindle-like « à la française », son prix de vente (249 € à la sortie), l’écran SiPix peu contrasté et l’interface logicielle vieillotte ont été autant de raisons de l’insuccès. Pour effacer cette mauvaise expérience, la FNAC met la main au portefeuille, avec un ticket de reprise à 100 €. En effet, la FNAC a vendu environ 15 000 FnacBook sur toute la durée de vie commerciale de l’appareil, donc ce sont près de 1,5 million d’euros qui vont être engagés par la FNAC pour mettre un terme à l’ère FnacBook.

Est-ce que la totalité des possesseurs de FnacBook va souhaiter bénéficier de cette offre ? Fort probablement. Le Kobo est bien plus performant (et possède un meilleur écran !) que le FnacBook et peut se brancher sur la nouvelle boutique de la FNAC. Complété par les services de l’écosystème Kobo, le nouveau reader vendu par la FNAC est un meilleur choix, tout à fait à portée des possesseurs de FnacBook qui n’ont que 30 euros à débourser pour renouveler leur ereader.

En favorisant le renouvellement, le FNAC s’assure de conserver les utilisateurs du FnacBook comme des clients de son nouvel écosystème de lecture. De plus, faire disparaître du marché des appareils dont le service après-vente va être difficile à assurer (en raison de la faillite de Mobiwire) limite l’exposition de la FNAC à de vives critiques de ses anciens clients. Finalement, même si l’opération va être coûteuse pour l’entreprise française, on ne voit pas trop comment la FNAC aurait pu enterrer autrement le feu FnacBook…

7 Responses to “FNAC : le FnacBook et son offre de reprise à 1,5 million d’euros”

  • kate:

    eh bien moi je suis furieuse de cette situation ; même si le fnacbook est imparfait je n’en suis pas mécontente et surtout je refuse de remettre la main à la poche(bon d’achat = vente forcée (y aura t il une nouvelle liseuse noel prochain ?!) maintenant je voudrais savoir (et j’ai bien du mal à avoir la même réponse) si je peux continuer d’utiliser mon ancien fnacbook sachant que sur le mode d’emploi il est stipulé que la connexion 3G est valable au minimum 3 ans ; tout ceci est il légal ? qui peut me donner une réponse ? je n’ai pas l’intention de me laisser faire ;le consommateur n’est pas une vache à lait !!!

  • Cristobal:

    Et pourtant, pourtant, pour 30 €uros de plus vous auriez un Kobo Touch qui surclasse littéralement ce vieillot et mal abouti FnacBook. Un investissement pour le long terme, puisque le Kobo et les autres tablettes e-ink de cette même génération sont désormais des produits aboutis, très bien finis, tactiles et WiFi (même si la fonction WiFi n’est pas vraiment indispensable pour installer des livrels), avec surtout cet écran Pearl approchant une belle qualité de blanc et de contraste.

    Vous devriez saisir l’occasion. :)

  • JACK:

    Je suis complètement d’accord avec KATE, cet appareil n’est certes pas au top niveau par rapport à la concurrence, mail il fait ce qu’on attend de lui, et c’est déjà bien à mon avis! mais ce qui m’exaspère le plus est cette politique du remboursement par bons d’achats! il est totalement faux de dire qu’on pourra s’offrir un KOBO pour seulement 30€ de plus, dans la mesure ou les bons d’achats sont valable APRES l’achat de l’appareil! au final, il faut toujours sortir 129€ de son compte en banque! alors quel est le but recherché? enterrer le service promis avec le Fnacbook? pousser les clients à revenir acheter d’autres produits à la Fnac? la réponse est dans la question, mais pour ma part, lorsque mon Fnacbook rendra l’âme, j’irai à la concurrence.
    je vous laisse volontiers cette ‘occasion’ à saisir.

  • FNAC O Phobe:

    Tout à fait d’accord avec Kate et Jack. Il faut nettement différencier une offre de remboursement, même différée, avec une promesse de bons d’achat.
    Pour ma part, j’ai profité en janvier de l’offre de REMBOURSEMENT différé de Samsung, et ma liseuse m’a donc au final réellement coûté 49€.

    Alors que là, la Fnac force ceux qui ont essuyé les plâtres à remettre la main à la poche pour un produit plus cher que la concurrence (Ah! ma zone!), puis escompte les ramener reconsommer leur bon d’achat par la suite (quelles sont les conditions d’utilisation e ce bon ?).
    Sans oublier qu’il faut aussi, impérativement, être porteur de la carte Fnac.

    Pour moi, cette offre c’est :
    1- essuyage de plâtre
    2- vente forcée
    3- client captif
    4- captation de ventes futures
    5- accaparation de clients de livres électroniques.

    bref, des raisons qui me confortent dans mon évitement de l’enseigne depuis de longues années.

  • Cristobal:

    Je ne suis pas moi non plus un grand fan de la fnac, et ce depuis des années, la seule chose achetée étant en fait ce Kobo Touch. Simplement, il est bon de savoir que le Kobo Touch est une des toutes meilleures tablettes e-ink actuellement existante, et qu’en période de Noël, disposer d’un bon d’achat de 100 €uros devrait tout de même, et pour bien des amateurs de livrels, limiter les dégâts, faciliter la conversion/transition vers un appareil de lecture digne de ce nom.

    Une façon de réparer une erreur d’appréciation initiale.

    Bien cordialement,
    Et Joyeux Noël à tous !!!!

    :)

  • michmar:

    Je suis scandalisé. J’ai laissé passer la date pour rapporter mon Fnacbook. Pas vu l’annonce. J’ai essayé de transférer un livre téléchargé sur mon Imac. Impossible. J’ai demandé à ma Fnac locale Bayonne de me montrer comment procéder, ils n’ont pas réussi. Ils me proposent de “réparer” lematos soit en faisant venir un technicien chez moi soit en amenant lon i mac et mon fnac book au magasin. Le tout n’étant pas donné, il y a déjà une somme forfaitaire de 50 eur à donner. Ou alors, “cher monsieur ” nous sommes prêts à vous faire une fleur, vous nous achetez un kobo, plein tarif mai on vous offre les accessoires…”
    Je deviens fnacophobe”

  • nono:

    Grr !! J’ai laissé passer la date aussi. J’avais pas vu l’annonce.

Leave a Reply