Barnes&Noble fait fi de résultats financiers qui continue d’évoluer dans le rouge et a annoncé aujourd’hui un nouveau modèle de la Nook Tablet à 199$ tandis que le Nook Color passe à 169$. Rien ne change par rapport au modèle précédent si ce n’est la mémoire interne qui passe à 8Go. B&N s’aligne sur la configuration du Kindle Fire (mais avec un port MicroSD en prime !). A prix équivalent, le libraire américain fait donc mieux que son concurrent. Mais jusqu’à quand ?

Le succès des produits Nook n’est plus à démontrer. Pourtant, les résultats de l’entreprise n’en finissent plus de chuter. Le bénéfice de l’entreprise a chuté de 12% alors même que les ventes, en numérique et en physique, continuent d’augmenter, comme le rapporte The Bookseller. Les ventes de Nook (tablettes et liseuses) ont augmenté de 64% au troisième trimestre par rapport à l’année précédente. Les ventes de contenus, et de livres numériques, continuent leur ascension mais ne parviennent pas à endiguer la chute du bénéfice de l’entreprise.

La cause vient de l’investissement colossal, par rapport aux finances de l’entreprise, réalisé pour développer l’activité Nook et consolider son activité de vente en ligne. Au fil des trimestres, le projet de séparer le Nook de Barnes&Noble fait de plus en plus sens. N’est-ce pas le prix à payer pour offrir un avenir à la plateforme de lecture Nook ?